FAQ

Bienvenue dans le monde des francophonies ! Peut-être es-tu là parce que tu te demandes ce qu’est la francophonie. Pas de problème, nous te donnons les réponses !

La francophonie, c’est quoi en fait?

La francophonie, c’est tout d’abord la communauté formée par les personnes dans le monde qui parlent français, soit en tant que langue maternelle soit en tant que langue seconde. En tout, il existe 300 millions de francophones réparti·e·s sur 5 continents.

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), cœur institutionnel et politique des francophonies, promeut la coopération politique, économique et culturelle entre ses 88 états membres (membres actifs, observateurs ou associés) : l’échange d’idées et de valeurs communes, la prévention de conflits, la promotion d’un état de droit et la protection des Droits de l’Homme font partie de ses priorités.

Cet échange permet aux francophonies d’être un espace ouvert, tolérant et riche d’une grande diversité culturelle. De plus, les plus petites structures, telles que la Maison des Francophonies, ont la possibilité d’amener les grandes idées à échelle humaine : il y a beaucoup à découvrir et de nouvelles rencontres à faire, aussi bien à travers la musique, le théâtre, des festivals ou même des workshops.

Mais concrètement la francophonie en quelques chiffres clés ?

300 millions de locuteurs/locutrices dans le monde
88 pays membres de l’OIF représentant plus de 16% de la population mondiale
5 continents francophones : l’Europe, l’Afrique, l’Asie, les Amériques et l’Océanie
132 millions de personnes apprenant le français ou apprenant en français
Le français est la 4e langue sur internet, 3e Langue des Affaires

Pourquoi les francophonies sont-elles importantes ?

Le français lie non seulement des pays d’influence, tels que quatre états européens (France, Belgique, Suisse, Luxembourg) ou le Canada, il est aussi langue officielle de plusieurs grandes organisations internationales, telles que les Nations Unies, l’OTAN, l’UE, l’Organisation internationale de la santé (WHO), ou même l’Organisation mondiale du commerce (WTO). L’étendue ainsi que l’influence des francophonies confèrent à ses pays membres de meilleures chances au développement et donnent à ses peuples des opportunités professionnelles et personnelles : les voyages, la découverte de nouveaux endroits, la recherche d’emplois dans plusieurs pays, l’échange d’idées… c’est ainsi que le français favorise l’innovation.
Le français est une des seules langues du monde qui est apprise et parlée sur chaque continent. Elle est particulièrement présente en Afrique et au Maghreb comme en Afrique sub-saharienne, où le français est bien souvent la deuxième langue parlée, et ce, quotidiennement. […] Dans la mesure où les naissances et les taux de scolarisation ne font qu’augmenter dans ces régions, il est d’après les experts très probable que le nombre de locuteurs et locutrices du français augmentera fortement dans les années à venir.
L’Afrique joue un rôle décisif dans l’avenir du français. L’aspect plurilingue et multiculturel de cette partie des francophonies y contribue considérablement : il est essentiel de prendre en compte le passé du continent africain. Une meilleure reconnaissance de ses nombreuses langues et cultures est cruciale pour garantir une cohabitation harmonieuse des communautés et pour donner l’exemple au reste des francophonies du monde.

Existe-t-il une francophonie en Allemagne ?

Les francophonies en Allemagne ce sont :
12,47 millions de personnes de divers pays francophones
1,40 millions d’élèves
93 cursus bilingues
7 frontières européennes

L’Allemagne est, hormis la France, le pays européen comptant le plus de francophones : 12,467 millions de personnes, c’est-à-dire environ 14,88% de la population sur le territoire allemand , qui représentent une communauté importante pour les francophonies. En 2017, 116.000 d’entre eux venaient de France. Cela indique d’une part une grande diversité des francophones dans ce pays, et d’autre part l’attractivité que représente l’Allemagne pour ces populations. De plus, il est important de noter que l’espace francophone est un partenaire économique crucial pour l’Allemagne.
Les Francophonies sont soutenues en Allemagne par ses 1,40 millions d’élèves qui ont participé à des cours de français sur l’année scolaire 2018-19, ainsi que par ses cursus bilingues, dont le nombre atteint 93 sur tout le pays. 7 cursus bilingues existent rien qu’à Berlin. Il existe donc des liens étroits unissant l’Allemagne et les Francophonies, et ce particulièrement dans des régions telles que la Sarre.
Pourtant, et bien que l’Allemagne partage 7 frontières avec des membres de l’OIF (la France, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, l’Autriche, la Pologne et la Tchéquie) et qu’elle soit en partenariat étroit avec nombre de ces membres, elle n’est pas membre observateur de la Francophonie.

Le petit plus : francophonies au pluriel ?

Un petit détail qui fait toute la différence : pour nous, il existe plus d’une francophonie, d’où francophonies au pluriel ! Dans ces pays, de nombreuses langues sont parlées aux côté du français, souvent en tant que langue maternelle. Ainsi, il y existe souvent plusieurs langues officielles, comme cela est le cas au Sénégal, en Suisse ou au Canada par exemple. À cela s’ajoute les évolutions et spécificités linguistiques du français local. Il est donc important pour nous de respecter et de prendre en considération ces langues, cultures et spécificités.